Le blog

Bienvenue dans la gazette de la Tribu ! Ressources, conseils pratiques, débriefing des événements organisés par P.Factory, interviews d’entrepreneurs… on parie que vous trouverez votre bonheur !

Accompagnement startup

Témoignages startups : le moment idéal pour être accompagné

mar. 06 Août 2019

Se faire accompagner c’est le grand débat quand on lance une startup. D’ailleurs, nous vous avions déjà donné notre avis sur le sujet dans un article. Et selon nous, il n’est jamais trop tôt pour être accompagné ! Ici, nous donnons la parole à nos startups ! De la team « dès le début » à celle « il n’y a pas de moment idéal », on vous laisse découvrir l’avis des startupeurs de la tribu P.Factory.

Dès l’apparition de l’idée

Pour Amélie et Jean Christophe, fondateurs de Playzz, dès que l’idée se transforme en projet, il est pertinent de se faire accompagner ! Selon eux, le moment idéal n’est d’autre que le tout premier moment de sa startup.

Du reste, c’est une idée partagée par les fondateurs de Data Solutions, Gaël et Jean René, qui ont constaté qu’être bien accompagné et rapidement n’a pas de prix. Selon eux, « il faut s’y prendre dès le passage de l’idée au projet car c’est à ce moment-là que tout s’enchaine très vite. Donc un bon coup de boost est nécessaire. »

Tout comme eux, Maëva, créatrice de Clever Beauty, nous a confié dans son interview, qu’il est vital pour une startup de se faire accompagner et d’être bien entourée au tout début de son aventure. D’ailleurs, son point de vue sur l’entrepreneuriat est qu’il ne doit pas être vécu de façon isolée. Et c’est un avis que nous partageons volontiers chez P.Factory ! D’ailleurs, vous retrouverez nos 5 bonnes raisons d’être entouré par d’autres entrepreneurs sur le blog.

Data Playzz Clever beauty, startups accompagnées par P.Factory

Quand il y a du concret

D’un autre côté, il y a les entrepreneurs comme Thomas, fondateur de la startup Wever, qui considèrent qu’il faut avoir quelque chose de concret, comme un prototype avec une preuve d’intérêt du marché.

Jean-Laurent, à l’origine de la startup Ween, va même encore un peu plus loin : oui pour un accompagnement le plus tôt possible, mais idéalement après avoir confronté son projet à un public extérieur, reçu une première aide financière ou encore un premier prix.

Ween et wever sont accompagnés par P.Factory

Le moment idéal ? Tout le temps !

C’est un peu comme ça que l’on peut résumer l’avis de Nicolas et Frédéri, les fondateurs de Carbookr. En effet, ces derniers considèrent qu’être accompagné est avantageux à n’importe quel stade de développement de la startup. Selon eux, en fonction du stade c’est l’intensité de l’accompagnement qui change. Par exemple, lors d’une première levée de fonds, les besoins sont grands et donc l’accompagnement est d’autant plus nécessaire et intense.

Ça dépend des startupers !

En effet pour les fondateurs de Skillinked, peu importe le moment choisi pour se faire accompagner, celui-ci dépend principalement de la motivation des entrepreneurs. Être aidé très tôt permet de développer un bon réseau et d’éviter les erreurs de bases. Mais qu’importe les solutions mis en place par l’accélérateur, la réussite de l’aventure dépend de la motivation de ses fondateurs, leurs compétences et leurs ambitions.

De plus, d’après Sébastien, co-fondateur de Waiter, il y 2 types d’entrepreneurs. D’une part, ceux qui n’en sont pas à leur première startup et donc qui connaissent les rouages. Pour eux, l’accompagnement au moment de la levée de fonds est idéal. D’autre part, ceux qui se lancent pour la première fois et auxquels il conseille d’être accompagnés dès le début

Enfin, le plus important pour Jean-Sébastien, fondateur de Shopimind, c’est de rejoindre un accélérateur lorsqu’on en ressent le besoin et l’envie. Et surtout après avoir bien étudié le choix de sa structure.

Ça dépend du besoin !

En effet, on en vient maintenant à la team « le besoin avant tout » !

Quand Pierre, l’un des 3 fondateurs d’exolis a répondu à notre interview, il nous a expliqué que certes, il existe un besoin d’être accompagné du début à la fin de l’aventure entrepreneuriale. Mais qu’il n’est pas nécessaire d’avoir recours à tous les types d’accompagnement au même moment. L’idéal étant d’apprendre à adapter son réseau aux stades de développement de sa startup et de solliciter les bonnes aides aux bons moments.

Un avis partagé par Raynald, fondateur d’eMana. Selon lui, il existe deux grandes phases au cours desquelles une entreprise a tout intérêt à se faire accompagner. Premièrement, lorsqu’elle construit son business plan dans le but d’augmenter le haut de bilan. Puis, pour répartir ses dépenses une fois qu’elle a levé des fonds.

Comme on vous le disait en introduction, pour nous, il n’est jamais trop tôt pour être accompagné. Chez P.Factory on vous aide tout au long de votre aventure ! Alors si vous avez besoin d’encore plus d’avis et de conseils concrets, vous pouvez nous contacter 🤓

Restez informés des prochaines dates

Inscription newsletter >
Ressources

Guide pratique - Où installer sa startup dans la région Sud ?

Vous cherchez un lieu au soleil pour développer votre entreprise ? Ce guide est fait pour vous ! D'Aix à Marseille en passant par Nice et Sophia Antipolis, découvrez en détails les prestations d'hébergement et d'accompagnement des acteurs de la région Sud.

Télécharger  >

Vous avez aime ? vous aimerez aussi :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *