Le blog

Bienvenue dans la gazette de la Tribu ! Ressources, conseils pratiques, débriefing des événements organisés par P.Factory, interviews d’entrepreneurs… on parie que vous trouverez votre bonheur !

Ressources humaines

5 conseils pour recruter sans se tromper !

ven. 03 Août 2018

Dans une startup, le recrutement des 10 premiers salariés est une étape cruciale. Un échec peut être fatal ! Voilà pourquoi dans cet article nous vous donnons nos 5 tips pour recruter sans se tromper.

Souvent les startups partent la fleur au fusil sans même rédiger une fiche de poste. Or, elle est non seulement utile mais surtout très importante car elle sera votre meilleur outil de communication tout au long du processus de recrutement. Une fiche de poste structurée permet d’assoir clairement les missions et activités de votre future recrue. Elle contient principalement :

  • L’intitulé du poste
  • L’environnement de travail
  • Les missions et activités
  • Les conditions (type de contrat, rythme de travail, salaire etc.)
  • Les compétences requises

Lorsque vous recrutez, n’hésitez pas à consulter l’avis de vos collaborateurs. D’après notre expérience, les meilleurs recruteurs peuvent déjà être les salariés de l’entreprise. Ils connaissent la société et sa philosophie par cœur et souvent, ils collent déjà parfaitement à son ADN. Pour ces raisons, ils sont à même de conseiller l’entreprise positivement à leur réseau et inversement, recommander des personnes de leur entourage.

Pensez également à demander l’avis d’anciens collaborateurs et/ou employeurs de vos candidats. Grâce aux réseaux sociaux, notamment LinkedIn, nous sommes tous (plus ou moins) connectés. Il est donc facile de se renseigner sur les compétences et la façon de travailler de vos futurs employés. L’important est de garder en tête qu’un salarié peut ne pas avoir été en adéquation avec son entreprise précédente mais très bien fonctionner dans la vôtre.

Et enfin, en vous prévoyant vos recrutements en avance, l’option du stagiaire en fin d’étude s’avère très efficace. Un stage long de six mois vous permet d’apprendre à connaitre votre employé, de vous rendre compte de ses qualités et défauts et donc de limiter le risque d’un mauvais recrutement.

Une startup a pour but de se développer ! Donc son équipe aussi. Si bien que les salariés doivent être capables d’absorber cette croissance pour faire grandir l’entreprise et pouvoir évoluer au fur et à mesure de son développement.

Cet aspect est très important à garder en tête car recruter en externe pour des postes à responsabilités peut s’avérer compliqué. D’ailleurs, une célèbre rumeur dit qu’un employeur a intérêt à embaucher des gens meilleurs que lui..!

 Notre expérience nous a permis de constater qu’une partie des recrutements qui échouent est liée à la mauvaise intégration de la personne dans l’équipe. Surtout dans une startup où l’humain a une place importante et centrale. Donc il est primordial de se poser la question de comment familiariser le nouveau collaborateur à votre environnement ? Comment se positionnera-t-il dans l’équipe ? D’abord en termes de comportement, de personnalité et de caractère. Ensuite en termes de missions. Effectivement, tout comme les compétences, les missions doivent être complémentaires de façon à ce que l’équipe existante ne se sente pas menacer par l’arrivée d’un nouvel employé et inversement que ce dernier se sente utile et efficace.

Lorsqu’un salarié débute dans une entreprise, souvent, il patauge pendant un mois avant de trouver ses marques. D’ailleurs, on dit généralement que la nouvelle recrue sera pleinement opérationnelle au bout de 3 mois. C’est pourquoi il faut la mettre en situation dès le début.

Si vous avez bien préparer son intégration (voir point 4) et son arrivée avec un super welcome pack, cette période de 3 mois sera optimisée !

En plus, si vous intégrez des points d’étape régulièrement avec votre employé, vous gagnerez une communication parfaite et vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que ce recrutement soit réussi. Par exemple, nous vous recommandons de faire un point au bout d’un mois pour connaitre son état d’esprit. Puis un second point à M+3 pour mettre en place les derniers ajustements et lui permettre de s’améliorer (si nécessaire) un mois avant la fin de sa période d’essai.

En somme, chez P.Factory nous sommes convaincus que recruter ne s’improvise pas !

Il y a toute une réflexion et une préparation à mettre en place qui nécessitent de passer beaucoup de temps avant de se lancer dans un recrutement. Nous considérons même qu’il en va de l’avenir de la startup. Effectivement, les investisseurs misent avant tout sur des hommes, et non pas sur des projets. C’est un actif primordial et considérable. C’est pourquoi, chez P.Factory nous valorisons particulièrement le travail de Carine, notre grande manitou des ressources humaine qui nous aide à agrandir notre équipe et soutient nos startup dans leur processus de recrutement tout au long de leur développement.

Et si vous aussi, vous voulez faire partie de la tribu, c’est ici que ça se passe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés des prochaines dates

Inscription newsletter >
Ressources

Consulter le dernier livre blanc

A venir prochainement :)

Télécharger  >

Vous avez aime ? vous aimerez aussi :