Le blog

Bienvenue dans la gazette de la Tribu ! Ressources, conseils pratiques, débriefing des événements organisés par P.Factory, interviews d’entrepreneurs… on parie que vous trouverez votre bonheur !

Se développer

Comment planter sa startup en 10 leçons ?

mer. 23 Août 2017

90% des startups échouent. Bien que la prise de risque fasse partie du quotidien des startups, certaines erreurs peuvent leur être fatales ! Mais quelles sont-elles ? Comment les éviter ?

Fort de son expérience d’entrepreneur et d’investisseur, Bertrand Bigay, co-fondateur de P.factory pointe 10 risques majeurs à éviter pour faire partie des 10% restants et mener votre startup vers le succès 😉

#1 Ne pas avoir la bonne équipe 

  • Pour une startup, pas de recette miracle : c’est l’équipe qui fait tout ! Avoir une équipe nombreuse n’est pas forcément preuve de réussite. Comme on dit souvent, la quantité ne fait pas la qualité.
  • Vous avez trouvé votre Dream Team ? Mais avez-vous les mêmes ambitions ? Avoir les mêmes objectifs de vie est capital ! S’ils sont radicalement opposés, cela peut, dans certains cas, mener à la faillite. Alors vérifiez bien que vous êtes sur la même longueur d’onde 😉
  • Côté organisation, une équipe géographiquement éclatée n’est pas facile à gérer au quotidien. De nombreux entrepreneurs pourront en témoigner : la communication par mail n’est pas forcément la meilleure. Si l’idée d’avoir des collaborateurs aux quatre coins du monde puisse paraître séduisante au départ, à terme, cela peut générer des conflits et mener à l’échec.
  • Avoir des compétences, est bien sûr essentiel ! Mais faites attention à ce qu’elles ne soient pas identiques mais complémentaires. Chacun doit avoir son rôle à jouer dans une startup. C’est d’ailleurs pour cette raison que P.Factory vous aide à trouver les meilleurs talents dans sa stratégie de recrutement.

Une startup, c'est d'abord une bonne équipe

 

      « 60% des échecs relèvent de l’humain »

#2 Ne pas savoir qui est le chef

  • S’il n’y pas un chef de nommé ou désigné, les prises de décisions seront plus compliquées à prendre (voire ne seront pas prises du tout) Les investisseurs, les clients et les prospects ont besoin d’avoir une personne identifiée comme le ou la responsable. Un élément à clarifier dès le départ !
  • Conseil pratique : Côté statut, un investisseur aura toujours plus de réserve à mettre des billes dans une SARL que dans une SAS (SARL = problème de statuts non modifiables !)
  • Pensez que le chemin vers le succès d’une startup prendra 10ans ! Ainsi il est préférable de bien répartir le capital pour avancer et progresser en fonction des objectifs de chacun sur le long terme.

Une Startup, c'est aussi savoir qui est le chef !

#3 Confondre startup et salariat  

  • Une startup ne fait pas une levée de fond pour payer des salaires. Elle le fait pour le développement de son activité et avancer !
  • Si vos besoins personnels (loyers, crédits, enfants…) nécessitent que vous ayez un salaire supérieur à ce que la startup peut supporter, un conseil : gardez votre job 🙂

Une Startup, c'est votre aventure, vous êtes le boss

 

#4 Ne pas savoir prendre de risques  

  • Avoir une idée, c’est un bon début mais au moment où celle-ci germe dans votre esprit, n’oubliez pas que d’autres l’ont déjà ou sont en train de l’avoir. Il est donc primordial pour la réussite de votre idée d’avoir une exécution parfaite du projet. Alors action réaction !
  • Dans cette exécution, il faut savoir doser les risques mais aussi savoir en prendre. Sachez être à la limite pour franchir les marches de la réussite ! Comme on dit, petit à petit l’oiseau fait son nid 😉
  • Le chemin vers le succès est loin d’être sans embûche. Une startup doit ainsi savoir s’attaquer aux problèmes et les régler pour avancer et continuer à progresser.

Une Startup, c'est prendre des risques au quotidien

#5 Manquer de Focus

  • Dès le départ, une startup doit clairement savoir ce qu’elle veut faire. Ainsi, ne vous éloignez pas de votre objectif, de votre cap. Il n’y a rien de pire que de partir dans tous les sens !
  • Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut savoir analyser ses forces ainsi que ses faiblesses, et capitaliser sur ses forces et ses points forts. Une fois cette analyse faite, on pourra dire que la startup est prête à pivoter 😉

Une Startup doit avoir des objectifs clairs et précis

 

   « Ne pas confondre pivoter et girouette ! »

 

#6 Oublier l’objectif principal : le chiffre d’affaires 

  • Élément essentiel à sa survie ! Il faut que la startup génère du chiffre d’affaires le plus rapidement possible. Ce critère est indispensable pour montrer la capacité à réaliser le projet ! Allez, on vous la refait 🙂 : chiffre d’affaires, chiffre d’affaires, chiffre d’affaires…. (Ça y est c’est bien ancré ?)

Une Startup, c'est aussi un chiffre d'affaires

  • A garder en tête : avoir des articles de presse ça fait certes plaisir, mais ça ne sert à rien en termes de business sauf en B2B dans des publications spécialisées. En B2C, les retombées ne génèrent aucun bénéfice.

« Un article dans la presse ne sert qu’à faire plaisir à votre maman 🙂 »

 

#7 Ne pas suivre ses KPIS

  • Quels sont les véritables indicateurs de succès de ma startup ? Si celle-ci suit bien ses indicateurs, les chiffres seront susceptibles de s’améliorer. A l’inverse, une startup qui ne suit pas ses indicateurs clés de près peut très vite voir sa situation devenir rapidement compliquée. Alors, à vos tableaux de bord !
  • Lors du lancement de la startup, la satisfaction des premiers clients est très importante ! Ainsi trouvez un moyen de la mesurer.
  • Pense pas bête : la startup doit inclure son cash dans ses Kpis 😉

Une Startup doit suivre des KPIS

 

#8 Manquer d’ambition  

  • Point important, nous sommes en PACA dans un petit écosystème mais la startup doit voir à l’international. Si vous connaissez un succès au niveau local, il n’y a pas de raison de ne pas le connaître même à plus grande échelle. Si vous ne le faites pas, un de vos concurrents en France ou à l’étranger deviendra plus gros que vous et finira par vous absorber.

Une Startup, c'est avoir de l'ambition

   « Think Big »

 

#9 Rater sa levée de fonds    

  • Moment clé dans le développement de la vie de la startup, la levée de fonds est une période épuisante pour les dirigeants. Sans compter qu’elle est également très chronophage ! Il faut compter au minimum 3 mois pour son aboutissement. Alors une solution idéale pour les startups : faites du chiffre d’affaires et vous éviterez cette période !
  • La levée de fonds s’anticipe et ne doit pas intervenir dans un besoin urgent d’argent. L’AN-TI-CI-PA-TION est le mot clé !
  • Suite à un échec, il y a forcément remise en question et la startup aura du mal à s’en remettre. Un coup dur pour l’entreprise souvent difficile à surmonter !

Une Startup pour décoller aura besoin de lever des fonds

« L’entrepreneur peut parfois avoir le Baby blues de la levée de fonds »

# 10 Rater la prochaine étape…

  • Durant la levée de fonds, l’entrepreneur est resté très focalisé sur cette période… et le chiffre d’affaires a forcément pris du retard ! Votre produit ne s’est pas développé, la traction s’est sacrément ralentie… Il faut très vite rebondir et trouver un deuxième souffle pour poursuivre l’aventure !

Une Startup doit négocier chaque étape pour atteindre le succès

 

Pour conclure, on provoque la chance en rencontrant des personnes, en ayant la capacité de créer des opportunités et à les saisir…. Tout en prenant tout de même des risques !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés des prochaines dates

Inscription newsletter >
Ressources

Consulter le dernier livre blanc

A venir prochainement :)

Télécharger  >

Vous avez aime ? vous aimerez aussi :