Le blog

Bienvenue dans la gazette de la Tribu ! Ressources, conseils pratiques, débriefing des événements organisés par P.Factory, interviews d’entrepreneurs… on parie que vous trouverez votre bonheur !

Se développer

Où installer sa startup ?

ven. 21 Juil 2017

Tout startuper débute son activité en travaillant chez lui, avec un ou deux collaborateurs, mais ce n’est que temporaire !

Tout startuper débute son activité en travaillant chez lui, avec un ou deux collaborateurs, mais ce n’est que temporaire. A l’instant où la startup souhaite recruter de nouvelles personnes, comme par exemple conventionner son premier stagiaire, la nécessité d’avoir des bureaux professionnels s’impose. Cet article se centre sur l’emplacement stratégique des bureaux ! 

La règle de base: près de ses proches !

C’est un conseil que je donne aux startupers et qui témoigne d’une expérience personnelle: il est nécessaire d’installer les locaux de sa startup près de chez soi. Pourquoi ? Tout simplement car le temps passé ailleurs que dans sa famille ou dans sa startup est du temps perdu. Ne vous encombrez pas avec des heures entières passées dans les embouteillages ou à attendre les transports en commun. Pendant quelques années au moins, vous allez certainement bosser comme des fous pour maximiser les chances de réussite de votre projet (sinon ce n’est pas une startup ;)) mais cela doit se concilier avec votre vie personnelle. Conserver une vie familiale et amicale est primordial. Outre de vous couper de votre famille, cela peut nuire au développement de votre entreprise.

Et s’il y a plusieurs co-fondateurs? Dans ce cas-là, il faut trouver un lieu à mi-chemin entre le domicile familial de chacun.

Donc les locaux doivent être proches du lieu d’habitation des fondateurs. Mais en gardant à l’esprit que l’endroit doit être facilement accessible et bien desservi. Cet aspect est à prendre en compte dans une optique de croissance de l’équipe : si l’endroit est trop excentré, il faut s’adapter. Autrement le recrutement des futurs salariés sera compliqué. Les nouveaux arrivants n’accepteront pas forcément de venir en voiture et d’endurer des temps des trajets monstres (ou pire sans place pour garer leur véhicule!). Cet inconvénient génère des frais supplémentaires et in fine une qualité de vie inférieure.

En bref, je vous conseille d’installer votre startup à proximité de votre lieu d’habitation, tout en ayant une vision à long terme. Par vision à long terme, j’entends, l’accessibilité des locaux qui facilitera le recrutement et la qualité de vie de votre future équipe.

Un mot d’ordre : la flexibilité

La question de l’emplacement des locaux réglée, passons au sujet du contrat qui va vous lier avec le propriétaire. Les baux commerciaux classiques sont en 3-6-9 ans. C’est-à-dire qu’ils sont résiliables au minimum au bout de trois ans d’occupation et avec un préavis de six mois. Or, la taille d’une startup fluctue sans arrêt et les premiers temps sont incertains. En effet,  si vous envisagez une croissance rapide et élevée, votre choix s’arrêtera sur des locaux à grande superficie. Cette décision engendre immédiatement des coûts importants, alors que le chiffre d’affaires et les salariés ne répondent pas encore à l’appel. A l’inverse, si par prudence vous optez pour des petits locaux et que votre activité décolle plus vite que prévu, vous vous retrouverez bloqué dans un espace qui ne permet pas d’accueillir votre équipe. Pas de panique, il existe des solutions pour profiter d’une flexibilité et s’adapter au développement de sa startup.

#1:Les pépinières ou les espaces de coworking

La solution la plus souple est de s’installer dans une pépinière ou un espace de coworking. Le préavis pour quitter le lieu est très court. En un mois ou deux, vous pouvez quitter les bureaux et trouver un nouvel espace plus adapté à vos besoins. Cependant, gardez toujours le premier point en tête: la localisation. Ce lieu doit être proche de votre domicile, et géographiquement stratégique. Deuxièmement, certaines pépinières facturent un « accompagnement » en plus des bureaux. Dans ce cas-là, le loyer est beaucoup plus élevé et vous devez vous interroger sur l’utilité même de cet accompagnement. Ne vous faites pas avoir !

#2: Opter pour la sous-location

Ensuite, une autre solution consiste à se mettre soi-même en sous-location. C’est-à-dire, trouver une startup/entreprise qui a opté pour des bureaux trop grands et qui a un espace à partager. Cette option bénéficie également d’une grande flexibilité. En effet, la gestion de la relation avec le propriétaire ne vous concerne pas. Certaines plateformes se sont même lancées sur ce créneau, c’est le cas par exemple de Bureauxàpartager.com. Ce site propose de trouver des bureaux/salles de réunion en fonction de son code postal, de la taille de son équipe et bien évidemment de son budget.

#3: Les baux précaires

Les baux précaires offrent plus de souplesse aux entrepreneurs qu’un bail classique. Les baux commerciaux classiques vous engage sur 9 ans, avec une possibilité de résiliation tous les 3 ans. Les baux précaires lient l’entrepreneur sur une durée de 2 ans maximum, et sont résiliables (seulement si cette condition est convenue avec le propriétaire dans le bail de location). Ce type de contrat a la côte étant donné qu’ils permettent d’avoir 24 mois pour évaluer la croissance de la startup. Par contre, les baux précaires ne sont pas renouvelables, ils découlent ensuite sur un bail commercial classique c’est-à-dire 3-6-9.

#4: Les baux 3-6-9 avec option sous-location

La dernière option est de signer un bail commercial classique de type 3-6-9, à condition que le contrat stipule le droit à la sous-location. La sous-location des locaux est légale mais elle doit se faire en accord avec le propriétaire. Dans le cas où la superficie des locaux est superflue au vu du développement de votre activité, vous aurez la possibilité d’accueillir d’autres startupers sous votre toit. Ainsi vos locaux ne s’apparenteront pas à un gouffre financier. A l’inverse, si votre croissance est exponentielle et que vos locaux sont trop petits, vous pourrez les louer à une plus petite structure. Avec cette ressource, s’offre à vous la possibilité d’installer votre équipe dans un espace qui correspond à vos besoins.

Par définition, la startup débute son activité et en conséquence n’est pas “stable”. De fait, les dirigeants ont besoin de s’installer à proximité de leur cercle familial qui leur crée un certain équilibre. Cependant, une startup a besoin de flexibilité notamment quand elle lève des fonds (aussi bien au niveau des salariés que des locaux). L’essentiel est de rester agile pour s’adapter de la meilleure manière au développement de son activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez informés des prochaines dates

Inscription newsletter >
Ressources

Consulter le dernier livre blanc

A venir prochainement :)

Télécharger  >

Vous avez aime ? vous aimerez aussi :